Vers l'avenir - R2

Waterloo trop gentil sous l’anneau

En déplacement à IATA, Waterloo a longtemps été dans le coup pour la victoire avant de commettre deux erreurs qui furent décisives.

IATA 79 - 71 WATERLOO

Quarts temps : 16-13, 22-25, 17-15, 24-18

IATA : Mesureur 17 (3x3), Wanet 7, Soupart 2, De Moor 14, Monin 8 (1x3), Jeanjot 0, Pineur 5 (1x3), Raymond 0, Michel 8, Nolmans 16, Smal 4.

WATERLOO : Timmemrmans 10, Van Campenhout 14; Olislager 6, Vancauwenberghe 16, Schlosser 3, Schick 0, Decroly 2, Morini 11, Belvaux 4, Iarocevitch 5.

Directement en action Waterloo file à 0-8. IATA, un concurrent direct pour le podium, profite d’un certain relâchement défensif des Waterlootois pour inverser les chiffres en sa faveur (16-13). Waterloo tente d’équilibrer un peu mieux son jeu. Si les Namurois restent bien présents en zone d’attaque, Waterloo est aussi en veine et parvient à s’adjuger ce second quart pour égaliser à 38 partout à la pause. En seconde, période, pas vraiment maîtres de leur sujet au niveau du rebond, les Waterlootois parviennent encore à gommer leur faiblesse face à des Namurois plus réalistes. À la demi-heure rien n’est encore acquis (55-53). Waterloo s’accroche avec beaucoup d’énergie au score et égalise une dernière fois à 66 partout à trois minutes du terme. Coup sur coup, les Waterlootois perdent la bataille du rebond défensif. Un triple et un panier avec bonus les laissent à 72-66. Les Namurois ont fait le plus dur et filent vers un succès longtemps contesté par Waterloo. «On a laissé IATA gagné cette bataille, regrettait Olivier Lahaye. Au lieu de bûcheronner à l’intérieur, on se montre trop gentil. On laisse faire notre adversaire et voilà ce qui arrive. Dommage car il y avait certainement la place pour aller chercher la victoire.» Du côté Namurois on mesurait l’importance de ce succès, face à un concurrent direct. «Trois joueurs sont à sortir du lot ce samedi, confie Jérôme Joannes, le coach de l’IATA.Mesureur à l’aile, De Moor à la distribution et Nolmans sous les anneaux. Nous voilà sur la troisième marche du podium. On termine en beauté ce premier tour.»

Avec 8 victoires contre 5 défaites, Waterloo, promu, a fait aussi un excellent parcours. «Qui nous laisse des perspectives pour le second, constate Olivier Lahaye. Du moins si mes gars font les efforts nécessaires pour corriger certaines lacunes et notamment se battre sur chaque ballon pendant 40 minutes plutôt que de jouer à la carte.»

Samedi prochain Waterloo se déplace à Ciney. Au match aller, les Waterlootois l’avaient emporté d’un petit point après avoir été menés de 17. Clairement, l’équipe de Jean-Lou Jacobs voudra sa revanche.

Vers l'avenir

Pascal JASSOGNE de "Vers l'Avenir - Brabant Wallon".

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Contact

Une nouvelle adresse mail va être créée sous peu.

Rechercher sur le site :

Sponsors

IMMO Willaerts
L'Annonce Brabançonne
InterSport

Facebook

Twitter

Traduction

Barre d'outils

Télécharger la barre d'outils (gratuit et sans danger)