Vers l'avenir - P3A

Deux succès pour le 1815

Waterloo 1815 [81-50] RPC Schaerbeek

Quarts temps : 27-15, 23-12, 22-9, 9-14.

Waterloo 1815 : Nekoie 15, Cognioul 10 (1x3), Ju. Janssens 4, Vanhalewijn 6, Jé. Janssens 10 (1x3), Brys 15 (3x3), Delvaux 2, Van Enst 5 (1x3), Demedina 14.

Après deux minutes, le score renseignait 11-0 pour Waterloo 1815. Les Bruxellois ont ensuite équilibré les échanges, sans combler leur retard. Dans les second et troisième actes, l'équipe locale enfonçait le clou pour filer à 72-36. Schaerbeek était au tapis. Les visiteurs ont cependant eu le mérite de se battre jusqu'au bout. Une attitude qui leur a permis de réduire une partie de leur retard, alors que, de son côté, le 1815 évoluait de façon plus décousue au cours des dix dernières minutes.

« Mon équipe a joué convenablement jusqu'à la 30ème, note Marc Morent. Par contre, au cours du dernier quart, je trouve que les joueurs n'y étaient vraiment plus du tout. Il faut avant toute chose respecter son adversaire et faire preuve de concentration tout au long du match. »

Waterloo 1815 [74-60] Argentine

Quarts temps : 26-12, 14-11, 15-16, 19-21.

Waterloo 1815 : Cognioul 14 (1x3), Ju. Janssens 7 (1x3), Nekoie 21 (4x3), Jé. Janssens 3 (1x3), Vanhaelewijn 4, Brys 4 (1x3), Delvaux 4, Demedina 17 (2x3).

Argentine : Deconinck 13-20, Basiaux 3-6 (1X3), Marchand 3-4, Belhaloumi 4-2, Vinx 0-3, Furst 0-2.

Le message du coach waterlootois semble avoir été entendu puisque, samedi, le 1815 a remporté son second match de la semaine, face à une bonne équipe d'Argentine. Certes, les La Hulpois étaient déforcés mais cela n'enlève rien aux mérites de la jeune garde waterlootoise.

Comme face à Schaerbeek, l'équipe locale a démarré en trombes pour filer à 8-0.

L'offensive se poursuivait tout au long du premier quart, bouclé sur le score de 26-12. Au passage, les ouailles de Marc Morent plantaient six bombes. Le score est ensuite monté à +20 (39-19). Argentine profitait d'un petit relâchement du 1815 pour se rapprocher quelque peu à la pause (40-23).

En seconde période, Argentine faisait le forcing pour revenir mais Waterloo répliquait du tac-au-tac. La Hulpe se rapprochait à moins de dix points (67-58) mais l'équipe locale gardait la tête froide pour gérer son avance jusqu'au bout.

« Même si mon équipe a rencontré une équipe fort handicapée par les blessures, cette victoire fait plaisir, confie Marc Morent. Argentine a fait honneur à sa réputation et son classement. J'en veux pour preuve la prestation individuelle de Deconinck qui nous a fait mal en marquant 33 points. Son expérience a pesé sur la rencontre. La jeunesse de mon effectif fait que mes joueurs confondent encore de temps en temps enthousiasme et précipitation. » Menée 14-3 après seulement trois minutes de jeu, l'Argentine aurait difficilement pu commencer plus mal le derby au 1815. La formation de Gillisjans, handicapée par l'absence de nombreux joueurs, tentera bien de réagir. Sans grand succès. Malgré son courageux retour à 60-52, alors qu'il restait cinq minutes à jouer, les « Argentins » devront s'avouer définitivement vaincu dans le final.

Vers l'avenir

Ch.G. & B.R. de "Vers l'Avenir - Brabant Wallon".

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Contact

Une nouvelle adresse mail va être créée sous peu.

Rechercher sur le site :

Sponsors

IMMO Willaerts
L'Annonce Brabançonne
InterSport

Facebook

Twitter

Traduction

Barre d'outils

Télécharger la barre d'outils (gratuit et sans danger)