BW Sports - P1A

Waterloo 1815 reste invaincu

Le leader de la P1 messieurs a entamé sa semaine infernale par une victoire le week-end dernier face au Lothier et se déplacera au Speedy Mont-Saint-Guibert, le troisième, ce mercredi soir.

Le Waterloo 1815 a poursuivi sur sa lancée en venant à bout facilement du Lothier.

Zoom sur Waterloo 1815 – BG Lothier 77-46

L’affiche du week-end dernier mettait aux prises deux équipes du Brabant wallon. D’un côté, Waterloo 1815, solide leader, qui n’a pas encore connu la défaite depuis l’entame de la saison. En face, le Lothier qui venait de récupérer une victoire supplémentaire sur tapis vert et qui, en cas de victoire, pouvait revenir à égalité de points avec son hôte du jour. Dans les faits, ce match n’a eu finalement d’attrayant que le nom puisque les Waterlootois ont largement dominé la partie.

Philippe Desprets (coach de Waterloo 1815) : "Nous avons un résultat un bon match en jouant bien notre jeu et nous sommes rapidement parvenus à bloquer leurs points forts, à savoir Verhulst, Lavendy et El Drissi. Nous avons aussi pu faire tourner l’effectif vu que nous avons rapidement fait la différence en gagnant les quatre quarts temps. Pourtant, nous avions un peu peur car parce qu’ils n’avaient qu’une défaite au compteur. Mais nous avons été très sérieux et très solide défensivement en encaissant que 46 points. D’ailleurs, j’estime que c’est à partir d’un bon jeu défensif que l’on peut construire un bon jeu et attaquer plus facilement."
Seul ombre au tableau pour notre interlocuteur, l’agressivité des adversaires : "ils ont commencé à développer un jeu très agressif et à faire beaucoup de fautes intentionnels. Je ne comprends pas pourquoi à partir du moment où nous avions 25 à 30 points d’avance."

Laurent Monsieur (coach du Lothier) : "Nous n’avons vraiment pas été à la hauteur. J’avais vu Waterloo à deux reprises avant ce match et face à nous ils sont loin d’avoir livré leur meilleur match. Malgré cela, nous n’en avons pas profité. Pourquoi ? Suite à la rencontre gagnée sur tapis vert la semaine dernière, nous nous sommes retrouvés à deux points du leader avec la possibilité de le rattraper et donc d’être premiers si nous gagnions. Ce qui aurait été une première dans l’histoire du club. Ceci a engendré peut-être un peu de pression chez mes joueurs qui n’ont jamais joué leur jeu et qui n’ont fait que discuter l’arbitrage. C’est dommage car c’était un derby, TV Com était là, il y avait des supporters. Nous voulions donc faire mieux que ça. Mais nous avons été ridicules."
Désormais repoussé à quatre points des Waterlootois, les joueurs du Lothier devront se reprendre, ce mercredi face à Friendly Balls, pour rester dans le coup. "Peut-être est-ce une chance de jouer si vite après cette défaite car ça nous permettra de ne pas tergiverser et de nous remettre dans le bain directement."

S’il y a bien une équipe qui impressionne en basket, cette saison, c’est Waterloo 1815 qui évolue en première provinciale. Le club, sacré champion de P2 l’année passée, est invaincu depuis la reprise. C’est le seul dans cette série. Le leader recevait ses voisins du BG Lothier, cinquième au classement. Un derby que nous résument François Namur et Dominique Sirault.

Tv Com

Reportage "Waterloo 1815 - BG Lothier" réalisé par TV Com et diffusé le dimanche 8 novembre 2009.

 

Cliquez sur le logo pour le visualiser

L’affiche de ce mercredi : Speedy M.S.G – Waterloo 1815 (20h)
Pas de répit pour le Speedy et Waterloo 1815 qui s’affrontent en ce mercredi d’Armistice au Centre Sportif Jean Moisse. Les basketteurs de la Butte voudront poursuivre leur série de sept victoires consécutive en autant de rencontres mais devront se méfier de Guibertins qui ont renoué avec la victoire et qui peuvent donc, en cas de victoire, revenir à une longueur du leader avec, certes, un match joué en plus.
 
Guy Massart (coach du Speedy Mont-Saint-Guibert) : "Après une très bonne victoire au BC Genappe il y a quelques jours, le moral est de nouveau au beau fixe dans la tête de mes joueurs. Nous sommes conscients que Waterloo 1815 est très fort et que nous ne sommes pas favoris. Mais mes gars se donneront à 100% et feront tout leur possible afin de, pourquoi pas, créer la surprise s’ils ne commettent pas d’erreurs. Nous allons, en tout cas, devoir afficher une cohésion et une unité de groupe de tous les instants. Je crois, en tout cas, que ça sera une bonne rencontre."
Pour ce match, Guy Massart sera toujours privé de Bruno Patris et François Masure, absents de longue date.
Philippe Desprets (coach du Waterloo 1815) : "Le match face au Speedy s’annonce très difficile car il s’agit d’une très belle équipe avec un coach excellent tactiquement. Je m’attends, d’ailleurs, à une belle bagarre tactique. Un peu comme nous, c’est une équipe dont on ne parlait pas tellement en début de championnat mais qui se retrouvent quand même dans le haut de tableau. Nous allons donc là-bas pour gagner tout en respectant notre adversaire. Si nous parvenons à l’emporter, ça signifie qu’on sera vraiment bien.
De notre côté, nous sommes prêts, on s’est entraîné correctement en début de semaine. Nous allons, toutefois, au devant de trois matchs en quatre jours puisque nous jouons aussi vendredi en coupe et de nouveau en championnat samedi. On verra comment on va digérer ça."
Pour ce match, Philippe Desprets pourra compter sur le retour de blessure de Pierre Baudoux qui a déjà quelques minutes le week-end dernier face au Lothier.
BW Sports

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Contact

Une nouvelle adresse mail va être créée sous peu.

Rechercher sur le site :

Sponsors

IMMO Willaerts
L'Annonce Brabançonne
InterSport

Facebook

Twitter

Traduction

Barre d'outils

Télécharger la barre d'outils (gratuit et sans danger)